Jour 16/80 — Cerfs

Le tour de Londres en 80 jours

En ces temps d’incertitude, j’ai besoin d’une ligne de vie, d’un horizon ; j’ai donc — de façon quelque peu arbitraire, je l’admets — fixé une date. Le 1er avril sera mon horizon ; et ma ligne de vie, les 80 jours qui m’en séparent.

Et comme le temps n’est pas aux tours du monde, je vous propose un « Tour de Londres en 80 jours » : Quatre-vingt impressions de Londres, quatre-vingt histoires, lieux, pensées issu(e)s de mon expérience de cette ville formidable et affolante.

Jour 16 : Cerfs

Londres est une ville très verte. On dit même que 47% de Londres est constituée d’espaces verts, si on compte tous les parcs et jardins publics et privés.

Quand j’ai commencé à chercher une chambre à Londres, j’ai donc pris une carte de la ville et cherché les plus grandes taches vertes. C’est comme ça que j’ai atterri à Roehampton, juste à côté du Parc de Richmond.

Je suis arrivée directement de Bruxelles, le 24 mai 2017. J’ai déposé ma valise dans ma chambre, sans même prendre la peine de l’ouvrir, et j’ai tout de suite sauté sur mon vélo pour aller voir ce parc de plus près.

C’était aussi bien que je l’avais espéré. Mieux, même ! Immense, magnifique, intriguant. Et les cerfs…

On m’avait dit qu’il y avait des cerfs en liberté dans ce parc, mais je ne m’attendais pas à ce qu’ils soient faciles à trouver. Et je ne m’attendais en tout cas pas du tout à ce qu’ils soient paisiblement attroupés près de l’entrée du parc, comme pour me souhaiter la bienvenue lors de cette première visite. J’ai continué mon exploration jusqu’à la tombée de la nuit, puis je suis rentrée, encore toute émerveillée.

Pendant presque deux ans, cette première chambre fut mon chez moi, et ce parc mon jardin ; j’y allais chaque fois que possible, découvrant chaque fois un nouveau coin secret, un champ fleuri, une colline boisée, des zones sauvages et des zones proprettes. Au milieu, il y avait une étendue d’eau splendide à toute heure, par tous les temps. Et bien sûr, les cerfs étaient toujours là, comme une présence rassurante veillant sur mes premiers pas londoniens.

1 thought on “Jour 16/80 — Cerfs”

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.