Jour 32/80 — Great Russell Street

Le tour de Londres en 80 jours

En ces temps d’incertitude, j’ai besoin d’une ligne de vie, d’un horizon ; j’ai donc — de façon quelque peu arbitraire, je l’admets — fixé une date. Le 1er avril sera mon horizon ; et ma ligne de vie, les 80 jours qui m’en séparent.

Et comme le temps n’est pas aux tours du monde, je vous propose un « Tour de Londres en 80 jours » : Quatre-vingt impressions de Londres, quatre-vingt histoires, lieux, pensées issu(e)s de mon expérience de cette ville formidable et affolante.

Jour 32 : Great Russell Street

Un appart’ au premier, tout en moquette et bibelots. Sur Great Russell Street, rien que ça. Autour de la table, deux gentlemen. L’un a 76 ans, l’autre 85. L’un est auteur, l’autre acteur.

Ils sont sur le point de se mettre à table. Un repas parfaitement équilibré, comme toujours. Le cuistot y attache beaucoup d’importance : après tout, « on est ce qu’on mange ». L’un d’eux cuisine toujours, l’autre fait toujours la vaisselle. Un accord de longue date qui leur réussit bien, du coup ils n’échangent jamais leurs rôles.

Ils se gardent en forme, ils font des balades, ils vont nager au YMCA. Il s’aiment depuis longtemps. Quand ils se sont rencontrés il y a quarante ans, c’était encore illégal; et les voilà, à planifier leur première gay pride.

Parfois, ils parlent de leurs autres vies, leurs années folles, la guerre, leur jeunesse. Mais voilà déjà l’automne, la vie qui ralentit. Alors ils donnent un coup de pouce aux plus jeunes. L’autre jour ils m’ont même offert une théière.

Ils sont heureux, ils ont bien mené leur barque. Un peu plus tard des amis vont passer prendre le thé.

1 thought on “Jour 32/80 — Great Russell Street”

  1. On a un peu peur qu’un des deux soit déjà parti mais, si ils sont toujours de ce monde dans le monde d’après, je passerais bien prendre le thé avec eux.

    Répondre

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.